top of page
Rechercher
  • florentlemaire0

Le choix cornélien de la selle de vélo

Dernière mise à jour : 26 avr. 2022



Choisir une selle pour un cycliste soucieux de sa pratique peut s'avérer un vrai casse-tête et il peut avoir l'impression de faire un speed-dating avant de tomber sur "la perle rare".

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte afin d'améliorer les chances pour trouver la bonne assise pour son fessier du premier coup. Il faudra tout d'abord s'intéresser à la largeur de la selle, sa longueur, sa forme, son rembourrage, la flexibilité de la coque ainsi que son rendement.


Largeur de la selle de vélo C'est le tout premier paramètre à prendre en compte. La mesure doit se faire avec un mesure-fesse pour mesurer la distance entre les deux ischions (tubérosités osseuses du bassin sur lesquels nous nous asseyons) et en fonction de cette distance une largeur de selle vous sera suggéré. Vous pourrez trouver cet outil chez des professionnels réalisant des études posturales vélos ou des magasins spécialisés dans la vente de matériel de vélo. Cette mesure est primordiale et sans elle, la recommandation d'un modèle de selle se fera au hasard et ne sera pas spécifique à votre anatomie... Il m'arrive souvent de recevoir des cyclistes pour une étude posturale avec des douleurs soit au niveau lombaire ou au niveau cervical car ils ont une selle trop étroite (la norme étant de vendre des selles de 130mm de largeur pour les vélos de route, norme totalement injustifiée au regard de l'anatomie du bassin de l'humain de manière général), ils n'ont donc pas le soutien nécessaire au niveau de l'assise car leur appui au niveau des ischions se fait dans le vide et ils viennent ainsi surcharger d'autres zones de leur corps.


Longueur de la selle de vélo

La majorité des selles sont trop longue avec un bec de selle pouvant créer des problèmes de compression au niveau du périnée, les rails de réglages étant souvent de taille standard les cyclistes ne s'assoient donc pas sur la partie la plus large de la selle (selle dans la plupart du temps déjà trop étroite...). Les selles que je conseille ont souvent une longueur comprise entre 240 et 250mm.

Forme de la selle A la largeur et la longueur s'ajoute un autre paramètre important : la forme.

Certaines marques ont développé ainsi 3 types de formes : plate (réputées compétition), semi-creusée (intermédiaire) et creusée (plutôt confort). De retour d'expérience, il n'en est rien, des selles creusées peuvent s'avérer très inconfortables et une selle plate si elle est adaptée au cycliste très confortable. Il est aussi très important de se tourner vers des selles ajourées afin de diminuer l'appui sur le périnée (pour les hommes et les femmes), l'appui d'une selle devrait toujours se faire au niveau osseux et non sur les parties molles. Rembourrage de la selle Au niveau du rembourrage, la croyance, pensant que plus la mousse est importante plus la selle sera confortable, est totalement infondée. En pratique, les selles trop molles vont être inconfortables car elles se déformeront et n'auront pas la rigidité nécessaire pour transmettre la force musculaire à vos pédales.

Coque de la selle de vélo La flexibilité de la coque est aussi importante à prendre en compte. Par exemple, une selle peut s'avérer confortable par ses caractéristiques de forme, de largeur ou de rembourrage mais offrir une coque soit trop flexible qui va s'écraser sous les coups de pédales puissants d'un cycliste lourd, soit trop rigide et donc ne pas offrir le moindre amortissement sur les chocs. Le rendement de la selle Enfin, pour les cyclistes à la recherche de performance et au delà de la notion primordiale du confort, il pourra être important de prendre en compte la notion de rendement. L'assise joue un double rôle : si une certaine souplesse est obligatoire pour amortir les vibrations, elle nécessite au contraire d'être suffisamment rigide pour ne pas se déformer lorsque le cycliste « écrase » les pédales. Le résultat final est souvent une affaire de compromis : les selles inflexibles ne sont pas les plus confortables, quant aux modèles souples (coque et rembourrage) ils ne feront pas le bonheur des adaptes des sorties courtes et musclées.


On voit donc que le choix d'une selle est assez complexe mais en se posant les bonnes questions, cela nous permettra de trouver assez rapidement une selle qui nous conviendra parfaitement :

- Quel est la distance entre mes deux ischions?

- Mon kilométrage annuel ?

- La durée de mes sorties ?

- Pa rapport à ma pratique, ai-je besoin d'une selle qui renvoie bien pour améliorer

mon rendement sur des sorties courtes ou au contraire j'ai besoin d'être plus calé

pour des sorties très longues? Pour mes études posturales au cabinet de kiné je travaille avec les selles spécialized qui utilise le concept de bodygeometry. Je conseille souvent le modèle Power Comp pour les hommes et Power Comp avec Mimic pour les femmes. Ce sont des modèles avec un bec de selle court, ajouré et une assise légèrement relevé sur l'arrière qui permet de respecter l'anatomie du bassin (c'est la selle que j'utilise maintenant après avoir galéré pendant longtemps à trouver la selle qui me correspondait...). J'ai pour l'instant des excellents retours des cyclistes pour lesquels je propose un changement de selle. Pour les triathlètes ou les cyclistes réalisant des contre-la-montre les modèles Sitero ou encore la Fizik Transiro Mistica sont également très intéressants.


N'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Sportivement,

Florent.






1 080 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page